Retour de quelques pluies au pays basque.


Conditions du moment :

Même si nous avons été épargnés par la météo caniculaire qui a touché la quasi-totalité de l’hexagone, il a quand même fait assez chaud sur le bassin des Nives durant les deux dernières semaines.

Le niveau des différentes rivières est d’ailleurs en baisse régulière depuis le 23 juillet dernier.
Cependant je constate qu’il y a un peu plus d’eau dans les rivières que durant un été normal.
Les insectes aquatiques que vous rencontrerez sur les rivières seront souvent de minuscules éphémères de type Caénis,
des chironomes également très petits et des petits baétis gris, les petites phryganes grises et rousses sont bien présentes.
J’ai pu remarquer également que des fourmis volantes très petites (imitation sur hameçons N° 22 environ) provoquent une activité de surface des truites.

C’est au coup du soir que les rivières s’animent vraiment avec des éclosions multiples et les truites savent en profiter.
Depuis maintenant 2 semaines environ, et sur la plupart des rivières, dans les eaux rapides, de superbes éclosions de mannes (Oligoneuriella rhenana) provoquent une bruyante activité en surface au cours de la dernière heure de pêche.
C’est un peu en amont du village de Bidarray, début août, sur la grande Nive, que j’ai pu observer la plus belle éclosion de mannes de cette saison.



Niveau

Niveau

0.63 m

Lieux de la station

Nive à Osses

Voir le niveau actuel de la station (Nive à Osses) sur Vigicrue


Conseils de pro :

Les mouches sèches qui sont les plus efficaces en ce moment sont des imitations de petits éphémères gris et chironomes,
dans des tailles du 16 au N°22, et les fourmis volantes dans des tailles similaires.
Soignez particulièrement l’approche de la rivière et ne vous découpez jamais sur le ciel depuis une berge haute, sous peine de faire fuir la plupart des truites.
Cinq minutes ou plus d’observation de la rivière, ce n’est jamais du temps perdu.
Soignez particulièrement les dérives, et de préférence avec un très long bas de ligne (environ 6 mètres) et une pointe en 10/100ème.
L’angle d’attaque judicieusement choisi par rapport aux truites en activité vous apportera indéniablement un avantage.

Observez bien les différents courants entre vous et le poisson, un dragage de votre mouche se soldera très certainement par un arrêt de l’activité du poisson.
Recherchez les plus beaux poissons en bordure immédiate des branches plongeant dans l’eau,
c’est à cette occasion que vous pourrez tester la précision de votre posé, ou perdre des mouches bien sur.