à l’heure du repas


Conditions du moment :

Voilà une semaine qu’enfin nous avons pu retrouver ses berges tant aimées, canne en main. Les sessions montages et nettoyage du matos font maintenant place aux instants salivant du chemin des nives.

La météo est assez déroutante en ce moment, passant d’un 20° à un 7°, d’un soleil printanier à des giboulées glacées, d’instants figés à des bourrasques emportant les lignes dans les frondaisons bourgeonnantes. Bref, un début de saison qui frustre assurément quand le temps à consacrer au bord de l’eau n’est pas total.

Alors, je ne vais pas vous mentir, le matin, vous pouvez faire la grasse mat’ car il vous faudra “gratter” le fond pour réveiller la seule panthère opportuniste du spot. Par contre, ne tardez pas et laissez l’apéro du midi car les nives s’animent dès midi pour peu que vous restiez attentifs aux zones propices.

Les niveaux étaient particulièrement bons ce début de semaine, les spots étant accessibles sur l’ensemble du bassin mais les pluies sont revenues à la charge (voir la neige), ce qui a provoqué une rapide montée. Certes, les flocons ont paré les sommets de blancs mais rapidement fondus, ils abaissent la température globale de l’eau et donc ralentissent l’activité qui tendait à trouver une fenêtre constante.

Les prochains jours annoncent le retour du soleil et des températures bien clémentes ce qui, couplés à des niveaux retrouvés permettront assurément de réveiller un peu plus, nos belles ponctuées.



Niveau

Niveau

0,80 m

Lieux de la station

Nive à Osses

Voir le niveau actuel de la station (Nive à Osses) sur Vigicrue


Conseils de pro :

En ce moment, dès midi, vous observerez l’éclosion d’olives discrètes, assez petites pour la saison, je trouve. Par moment, vous serez surpris de voir quelques grandes éphémères pataudes dériver, moins trapues que les célèbres March brown, mais dont nos chères panthères semblent indifférentes.

Si vous tentez votre chance en nymphe, restez sur vos modèles de confiance et pêchez les zones ralenties voire calmes. Au vu des éclosions, un corps en dubbing olive pourrait avoir les faveurs mais un corps en faisan saura séduire également. Plombez mais n’exagérez pas, 2,5mm voire 3mm pour une bille sera bien suffisant.

Privilégiez, pour la pêche en sèche, un cdc assez fourni au corps olive en hameçon n°16 et n’hésitez pas à pêcher l’eau, ou plutôt, les zones susceptibles de plaire aux opportunistes ponctuées. Les fins de radiers et bordures lentes, pas forcément sous les branches, seront à prospecter et n’hésitez à y proposer votre imitation plus d’une fois car nos truites restent opportunistes certes mais pas naïves!

 

20 mars 2019 Commentaires fermés sur à l’heure du repas

Pin It on Pinterest