Gestion et protection du milieu aquatique

Grâce au concours des AAPPMA et de leurs bénévoles, ainsi que du personnel salarié des structures associatives de pêche de loisirs, de nombreuses opérations peuvent être mises en place dans le département des Pyrénées-Atlantiques. Ces opérations visent à la gestion et à la protection du milieu aquatique.

Inventaires piscicoles par pêche à l'électricité

Inventaires piscicoles par pêche à l’électricité

En voici quelques exemples:

Réalisation d’une étude scalimétrique sur la truite fario permettant d’avoir connaissance des croissances moyennes de cette espèce, par prélèvements d’écailles et analyses, sur les principaux cours d’eau salmonicoles du département : Nivelle, Nives, Bidouze, bassin du gave d’Oloron, bassin du gave de Pau…

Amélioration des connaissances sur la situation de certains cours d’eau du département, en cas d’absence de données ou suite à un événement (crue, pollution), par inventaires piscicoles. 

Écrevisse à pieds blancs

Écrevisse à pieds blancs

Participation au programme régional de l’écrevisse à pieds blancs : état des lieux des populations par diagnostic terrain (observations, comptage) et sensibilisation des gestionnaires. Plusieurs centaines de kilomètres prospectés depuis 2013, une situation contrastée selon les bassins. Plus d’infos : http://sauvegarde-ecrevisses-aquitaine.com/

 

Restauration et entretien de plusieurs affluents La Fédération de pêche coordonne un réseau de suivi et d’actions de restauration des milieux aquatiques appelé  S.O.U.R.C.E.  La Fédération de pêche avec l’aide des techniciens des AAPPMA (associations de pêche) a recensé  plus de 10 000 atteintes directes ou indirectes essentiellement concentrées sur les petits ruisseaux, en état d’abandon sur les zones de plaines et du piémont. Grâce à ce travail colossal,  la Fédération souhaite par le biais du PROGRAMME SOURCE impulser une dynamique de reconquêtes de ces  petits cours d’eau, en: traitant dans la mesure du possible les perturbations recensées  (embâcles, rejets, dépôts sauvages, piétinement de berge, obstacles….) et en exerçant un rôle de vigie sur le réseau hydrographique. (+ d’info)

 

Restauration des habitats de reproduction du brochet et des poissons blancs sur les lacs en partenariat avec les AAPPMA par la pose de frayères artificielles et semi-naturelles.

Par ailleurs, depuis de nombreuses années, la Fédération défend l’intérêt des pêcheurs notamment lorsque les milieux aquatiques subissent des atteintes importantes : pollutions, travaux non autorisés…

Une commission spécifique a d’ailleurs été constituée afin d’examiner ces dossiers.

Pin It on Pinterest