Bonnes conditions pour la fermeture sur les Nives.


Conditions du moment :

Les pluies d’orages qui touchent le bassin des Nives en ce moment sont assez favorables, essentiellement sur la Nive de Béhérobie et la grande Nive.
Bizarrement, la Nive des Aldudes reste à l’écart des pluies consistantes et suffisantes pour faire monter les niveaux des rivières.

la température d’eau sur les différentes rivières est d’environ 15 à 16°, ce qui est favorable aux éclosions durant la journée en général.

Après un orage, le niveau peut monter de quelques centimètres, et dans la mesure ou la rivière ne se teinte pas trop la pêche s’en trouve favorisée, mais généralement plutôt le lendemain des orages, avec des belles éclosions débutant en début d’après midi et jusqu’au coup du soir.
L’eau moins claire, avec un courant un peu plus soutenu, nous permet d’approcher bien plus facilement les truites.

Si les rivières ne montent pas un peu plus d’ici dimanche, la pêche risque d’être délicate.
Les insectes aquatiques que vous rencontrerez en ce moment seront souvent de minuscules éphémères de type Caénis, des baétis, et sur les courants forts des escadrilles d’éphémères gris clair de tailles moyennes. Des chironomes également, et des éphémères d’un jaune soutenu (sulfures), des très petites phryganes grises et rousses sont abondantes aussi.

Le coup du soir est le moment privilégié, les rivières s’animent avec des éclosions soutenues.



Niveau

Niveau

0,63 m

Lieux de la station

Nive à Osses

Voir le niveau actuel de la station (Nive à Osses) sur Vigicrue


Conseils de pro :

Avec le regain actuel de fréquentation sur le bassin des Nives, je vous recommande d’essayer de trouver des indices (traces de pas, absence de gobages malgré les insectes sur l’eau) qui devraient vous inciter à éventuellement changer de secteur.

Choisissez de préférence un endroit, où une des berges n’est pas accessible. Avec si possible un bon courant ou profondeur entre vous et les truites.
Les longues gravières un peu agitées de la grande Nive sont également des secteurs favorables, mais attention, les gobages y sont généralement très difficiles à repérer.
Les mouches sèches qui sont les plus efficaces en ce moment sont des imitations de petits éphémères gris et chironomes dans des tailles du 16 au N°22, et aussi des fourmis volantes dans des tailles similaires.
A noter que les imitations de sulfures en tailles N° 16 à 18 sont également efficaces en ce moment.
Je me répète, mais soignez particulièrement l’approche des poissons, avec de longs bas de ligne et une pointe en 10/100ème.
Evitez particulièrement de faire draguer votre mouche au-dessus des truites.