Les Nives en pleine forme!


Conditions du moment :

Ces jours-ci, les rivières basques offrent au pêcheur l’embarras du choix. Quelques jours après la dernière crue généralisée du bassin des Nives, toutes les rivières ont retrouvé des niveaux d’eau dignes d’un mois de mai. Un été précoce a même pointé le bout de son nez depuis la semaine dernière, ce qui a eu pour conséquence de déclencher de timides mais réels « coups du soir », les premiers de la saison, sur la grande Nive et la Nive des Aldudes notamment. Un net rafraîchissement s’amorce depuis mercredi, mais les températures restent idéales pour l’activité de nos mouchetées ! Les conditions se stabilisent jusqu’à samedi soir, c’est le moment d’aller pêcher…



Niveau

Niveau

0.98m m

Lieux de la station

Nive à Osses

Voir le niveau actuel de la station (Nive à Osses) sur Vigicrue


Conseils de pro :

En ce moment, toutes les techniques sont praticables partout… et elles peuvent toutes porter leurs fruits, à condition de les adapter au cours d’eau prospecté, et à l’humeur des poissons.

Pêcheurs au toc, l’appât efficace reste le vers de berge, malgré les eaux claires ! Choisissez cependant des bouchées modestes, bien présentées. Affinez votre pêche lors de vos sorties sur les affluents, ceux-ci présentent des eaux claires, un bas de ligne de 12/100ème est de mise.

La grande Nive et la Nive des Aldudes se parent de magnifiques courants puissants pour les amateurs de longues dérives. C’est le moment de peigner méticuleusement ces veines d’eau pour déclencher des truites attablées sur le fond. Ne négligez pas le « plein courant », vous pourriez avoir des surprises.

Pêcheurs à la mouche, restez actifs : en variant les techniques au fil de la journée, vous pourrez prendre des poissons. En “pêchant l’eau” sur les affluents (Laurhibar, Béhérobie…), vous ferez monter des poissons (utilisez des mouches d’ensemble bien visibles, un cdc sur hameçon de 14, par exemple). La nymphe au fil reste également une technique très efficace en ce moment. Sur les grandes rivières, observez les bordures sur lesquelles de courtes éclosions peuvent trahir la présence de truites aux dimensions plus conséquentes. Et n’hésitez pas à observer votre cours d’eau préféré en fin de journée…

Dès la fin du week-end,  météofrance nous annonce à nouveau la pluie, les conditions de pêche évolueront sans doute.