Pays Basque, misez sur les affluents


Conditions du moment :

Les rivières des bassins versants de la Nive et de la Nivelle coulent à flot. Les pluies régulières maintiennent les niveaux et il est difficile de trouver des secteurs de pêche adéquats sur les cours d’eau principaux. Sous l’influence du vent du sud,  la neige tombée sur les hauteurs de Saint Jean Pied de Port il y a quelques jours, n’a rien arrangé. Les parcours les plus “pêchants” restent donc les parties dérivées (débits captés) et les affluents, dont certains donnent de très bons résultats.

Même si les conditions de pêche ne sont pas optimales, les rivières du Pays Basque se montrent pleines de vie avec des éclosions d’insectes aquatiques régulières qui restent le déclencheur de l’activité des truites.

À noter que les premiers saumons ont été observés sur les stations de contrôle de la Nive et que les niveaux d’eau actuels sont très propices à la pêche du grand migrateur.

La station vigicrue de Saint Etienne de Baigorry atteint enfin ce matin la barre des 0.6m, annonçant de bien meilleures conditions hydrauliques pour la pêche. La météo nous annonce 2 jours très printaniers qui devraient faire encore baisser les rivières, mais la pluie semble faire son retour dès samedi, avec de forts cumuls annoncés. Si cet épisode ne gonfle pas trop les débits, la semaine pluvieuse qui arrive devrait être très favorable.



Niveau

Niveau

0.6 m

Lieux de la station

Nive des Aldudes à Baïgorry

Voir le niveau actuel de la station (Nive des Aldudes à Baïgorry) sur Vigicrue


Conseils de pro :

Si ces débits forts persistent, il ne faut pas se compliquer la tâche. Je vous conseille de vous rabattre sur les secteurs où visuellement, la rivière vous semblera la plus praticable. Les affluents sont souvent la meilleure solution et réservent de belles surprises quand les niveaux sont tendus.

La pêche à la mouche donne de bons résultats depuis le début de saison que ce soit en sèche ou en nymphe. Une imitation d’éphémère verte olive en taille 14, reste la mouche du moment. En nymphe, les billes argent et les corps sombres fonctionnement très bien le matin tandis que les billes couleur or montrent de loin leur efficacité aux heures les plus chaudes.

La pêche au toc avec des nymphes donne également de bons résultats, parfois meilleurs qu’aux appâts naturels. Si vous optez pour cette solution, n’utilisez que votre fil coloré comme repère visuel. N’attendez pas le “toc” car s’il se manifeste, il sera trop tard. Ferrez au moindre ralentissement ou arrêt dans votre dérive.